La soie

Dernière mise à jour : 27 mars 2021

Pourquoi la soie fait-elle du bien à la peau

(…par conséquent au cerveau) ?





Les véritables clefs de la jeunesse de la peau


I. Maintien de l’hydratation de la peau

II. Mobilisation des récepteurs sensoriels de la peau



I. La soie : Maintien de l’hydratation de la peau


Notre peau souffre trop souvent de sécheresse.

Conséquences des effets de l’environnement dans lequel nous vivons tous les jours.


Autant d’agressions qui abîment corps :

1. UV

2. températures extrêmes

3. pollution…


Durant la journée, notre peau se heurte à ces attaques et les combats sans répit.

Elle s’affaiblit, et en particulier se déshydrate.

Or l’hydratation est PRI-MOR-DIALE ET source de première jeunesse.


Quel rapport avec la soie ?

La soie est composée d’une molécule de protéines naturellement hydrophobes, ce qui signifie que la soie n’absorbe pas l’eau de la peau. Ce qui limite l’apparition des rides et ridules, de l’acné, de l'eczéma ou d'imperfections en tous genres.

Elle a l’effet inverse du coton, ou de la percale de coton, qui représentent 97% des taies d’oreiller vendues en Europe.


Faites l’expérience :

Mettez de l’eau sur du coton. Que se passe-t-il ?

Absorption immédiate ! Le coton est, au contraire de la soie, hydrophile.

Ce qui signifie qu’il absorbe les liquides.


Si cela est idéal pour la transpiration, c’est très problématique pour la peau.

Toute la nuit, le coton absorbe l’eau de la peau, il l’assèche, d’où cette sensation de tiraillement au matin, voire des ridules de sècheresse.


Également, si vous utilisez une crème hydratante, elle sera drainée par la fibre du coton.



II. Mobilisation des récepteurs sensoriels de la peau


La peau, loin d’être une simple enveloppe corporelle, est un organe multi sensoriel qui sent et ressent tout ce qui se passe dans son environnement.


On l’ignore trop souvent, mais la peau communique constamment avec le cerveau grâce aux récepteurs sensoriels qu’elle contient.


Quand ils sont stimulés, particulièrement par de douces caresses, ces capteurs sensoriels produisent de l’endorphine dites « hormones du bonheur ».


Ces endorphines vont aider, soulager et relaxer la peau, EN PRO-FON-DEUR.


La peau va transmettre un message de calme au cerveau et participer au processus d’endormissement.


De plus, la soie est thermorégulatrice, et reste fraîche toute la nuit pour un plus grand confort de sommeil et un endormissement plus rapide. »


Chaque nuit, vous ferez vivre à votre peau un véritable moment de bonheur et elle vous en remerciera. Par conséquent, si cela fait du bien à la peau, cela fait du bien au cerveau !



14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout